Burlington Hydro

  • Burlington Hydro Inc. (BHI) est une entreprise de distribution d’électricité réglementée qui alimente la ville de Burlington, en Ontario. Elle sert environ 67 500 clients répartis sur une zone de service autorisée de 188 km2.
  • Le 5 septembre 2018, elle s’est ralliée à l’initiative Parité d’ici 30.
  • BHI est établie à Burlington, en Ontario.
  • En savoir plus sur BHI.

ENGAGEMENTS

BHI a pris des engagements au regard de Parité d’ici 30 par l’entremise d’un éventail d’initiatives, dont les suivantes :

Politiques et pratiques gouvernementales

  • S’engager à l’amélioration continue de ses politiques, pratiques et procédures opérationnelles en milieu de travail, de façon à ce que les femmes y soient suffisamment représentées. Cela comprend un examen des principales politiques des RH et la création d’environnements de travail diversifiés sur le plan des genres et de cultures organisationnelles qui appuient les femmes.
  • S’efforcer de respecter les modalités contractuelles qui obligent les entrepreneurs à avoir une main-d’œuvre représentative.
  • S’efforcer de voir à ce que les dispositions des conventions collectives ne contiennent pas de préjugés inconscients envers les femmes qui se joignent à la main-d’œuvre.
  • S’efforcer de voir à ce que les femmes occupent entre 10 et 30 pour cent des postes au sein des conseils d’administration et de la haute direction, d’une part, et s’efforcer de faire la promotion des arguments qui démontrent que des équipes de direction mixtes sont bonnes pour les affaires, d’autre part.
  • Encourager les coentreprises entre les employeurs et le gouvernement ou les employeurs et leurs syndicats respectifs (ou même des entreprises réunissant les trois [tripartites]) pour appuyer l’avancement des femmes dans les rôles sous-représentés du secteur.

Éducation et préparation au marché du travail

  • S’efforcer d’élaborer des normes et des formations pour s’assurer que le personnel et les cadres adhèrent au principe d’inclusion des femmes au sein des postes non traditionnels. Cela implique de travailler à reconnaître les préjugés et la discrimination afin de créer un environnement inclusif et accueillant.
  • Offrir des stages coopératifs aux étudiants et aux étudiantes.
  • Tenter de déterminer, à l’aide d’examens et de recherches, les facteurs potentiels qui freinent le succès de la transition des programmes de formation et d’éducation dans le secteur.
  • Appuyer la transition des femmes dans le secteur en jumelant les nouvelles travailleuses avec des femmes y œuvrant déjà grâce à des programmes de mentorat interne ou de mentorat national, ou les deux, par exemple le programme Connected Women Mentorship de Ressources humaines, industrie électrique du Canada (RHIEC).
  • Aider les femmes à développer leur résilience afin qu’elles puissent s’épanouir dans le secteur et dans divers milieux de travail.

Pratiques de recrutement et de rétention

  • S’efforcer de faire la promotion des postes (et du secteur dans l’ensemble) de manière à y attirer plus de femmes.
  • S’efforcer de faire en sorte, dans la mesure du possible, qu’au moins deux femmes qualifiées soient présélectionnées pour tous les postes.
  • Veiller, dans la mesure du possible, à ce qu’il y ait au moins une intervieweuse au sein de tous les comités d’admission/d’embauche.
  • S’efforcer d’accroître le nombre de postes de stagiaires pourvus par des femmes au sein de l’organisation individuelle.
  • Élaborer des processus ou des programmes spéciaux pour aider les femmes à progresser dans l’industrie de l’électricité et favoriser leur développement.